Clinique Vétérinaire Alpha

Comment référer ?


 

 

REFERER UN CAS


 

Avant de référer un patient, remplissez la fiche de cas référé suivante :

 

 Télécharger la fiche de référé au format PDF



Pour référer un cas de comportement


• Pour prendre rendez-vous, vous pouvez nous appeler en la présence du propriétaire et en profiter pour nous faire un résumé de la situation.
• Le client peut aussi contacter notre secrétariat qui lui donnera un rendez-vous.
• Prévenir que la consultation de comportement dure de 45minutes à 1h15 et qu’il est préférable de venir avec toutes les personnes qui vivent avec l’animal.
• Il est conseillé de faire un compte rendu mentionnant les traitements en cours ou déjà entrepris.
• La première consultation de comportement a pour objectif d’établir un bilan comportemental avec un diagnostic, un éventuel traitement et un pronostic. Le vétérinaire référant pourra par la suite, soit effectuer le suivi, soit nous l’adresser à nouveau.


Vous souhaitez discuter d’un cas


Avant d’adresser un patient vous pouvez poser des questions ou donner certains commémoratifs par téléphone ou par mail à : alexandracouture@yahoo.fr . Si nous ne sommes pas disponibles, le secrétariat nous demandera de vous contacter dans les meilleurs délais.


Pendant la consultation :


Nous demandons systématiquement aux propriétaires quel est le vétérinaire référant, nous informons le client que le vétérinaire traitant recevra un compte rendu téléphonique le plus tôt possible.
Le client est prévenu qu’il ne pourra prendre un nouveau rendez-vous qu’après en avoir informé son vétérinaire traitant qui nous préviendra par téléphone. Aucune vente de produits ne sera effectuée dans notre clinique et le client repartira avec une ordonnance que son vétérinaire traitant pourra lui délivrer.

 


Après la consultation


En général nous demandons aux propriétaires de nous téléphoner un mois après notre entretien ou plus tôt en cas de changements inattendus.

 


Référés les plus fréquents


Evaluation de la dangerosité de l’animal, hyperactivité, anxiété accompagnée de destructions, de vocalises, de plaies de léchage, souillures, troubles des apprentissages, troubles organiques d’origine comportemental (aide au diagnostic différentiel) chez le chien comme chez le chat.